Vous êtes ici : Accueil > Labo BGE > Équipe Génétique & Chemogénomique

Équipe Génétique & Chemogénomique

Publié le 25 janvier 2019



Responsable

Marie-Odile Fauvarque

Laboratoire Biologie à Grande Échelle
CEA-Grenoble
17 avenue des Martyrs
38 054 Grenoble cedex 09

Composition de l'équipe

Laurence Aubry, Chercheuse CNRS
Caroline Barette, Ingénieure-chercheuse CEA, Criblage à haut débit et gestion des chimiothèques
Julie Bourget, Gestionnaire
Marjorie Comte, Ingénieure CEA
Gilles Courtois, Directeur de recherche Inserm
Marie-Odile Fauvarque, Chercheuse CEA
Agnès Journet, Chercheuse CEA
Magda Mortier, Ingénieure CEA
Catherine Pillet, Ingénieure CEA
Emmanuelle Soleilhac, Ingénieure-chercheuse CEA, Phénotypage cellulaire par imagerie automatisée
Emmanuel Taillebourg, Chercheur CEA
Waltrich Augusto Thierry, Doctorant


Présentation


L'équipe développe des approches de génétique et chémogénomique pour comprendre les mécanismes moléculaires gouvernant la signalisation et le trafic intracellulaire et étudier leur implication en santé en particulier dans les domaines du cancer ou des maladies rares. L’équipe comprend une plateforme de criblage dédiée à la découverte de molécules bioactives afin de développer des outils de recherche et des composés thérapeutiques dans différents domaines scientifiques.

L'activité de recherche de l’équipe vise à apporter des connaissances fondamentales sur les mécanismes de régulation de la transduction du signal et du trafic intracellulaire de récepteurs membranaires. Ces mécanismes moléculaires assurent les réponses cellulaires appropriées à des signaux de croissance ou de différenciation cellulaires au cours du développement et tout au long de la vie.

Une attention particulière est portée à des enzymes de deubiquitination (DUB) de la sous-famille des protéases spécifiques d’ubiquitine qui régulent l’inflammation ou la croissance cellulaire. Ces DUB sont aussi des cibles thérapeutiques dans plusieurs pathologies, notamment l'inflammation, le cancer ou des maladies rares mais leurs substrats et mécanismes d’action sont encore peu connus.

L’équipe étudie également, en collaboration avec des groupes européens, la fonction développementale d’une protéine de liaison à l'ubiquitine (NEMO, NF-kappaB Essential MOdulator) jouant un rôle majeur dans l’inflammation et dont les mutations provoquent la maladie rare Incontinentia pigmenti.

Enfin, l’équipe collabore avec le Pr. Ramesh Pillai (Univ. De Genève) pour comprendre certains mécanismes épigénétiques du développement liés à la biologie des ARN.

Ces recherches reposent sur la mise en œuvre de stratégies de génétique moléculaire, transgenèse, mutagenèse et de biologie cellulaire sur des modèles cellulaires, murins ou sur la mouche drosophile.

L’équipe est soutenue ou a été soutenue par La Fondation pour les Maladies Rares (FMR), La fondation ARC contre le cancer, l’Agence nationale pour la Recherche (ANR), La fondation pour la recherche médicale (FRM), la région Auvergne Rhône Alpes (AURA), le cancéropôle CLARA. Elle fait partie du LABEX GRAL (Grenoble Alliance for Integrated Structural Cell Biology).


La plate-forme CMBA, est une plate-forme ouverte à la communauté scientifique dédiée au criblage et à la découverte de molécules bioactives.

La plateforme assure :
• une activité de service et de collaboration pour le criblage de chimiothèques sur des tests cellulaires ou biochimiques (High Throughput Screening ou HTS), et l'analyse statistique des résultats,
• une activité de recherche et développement pour l'analyse de phénotypes cellulaires par imagerie à haut contenu d'information (High Content Screening ou HCS), et l'analyse statistique des résultats
• une activité de formation sur le criblage HTS ou HCS.

En plus de leur intérêt thérapeutique, les petites molécules sélectionnées présentent de nombreux d'avantages pour la recherche. Ce sont des outils irremplaçables pour sonder les phénomènes dynamiques (contrôle temporel) qui permettent aussi d'étudier l'effet réversible sur la protéine ciblée (mutation chimique). De plus, elles peuvent permettre un contrôle dose-dépendant des fonctions biologiques.

La plate-forme CMBA travaille en étroite collaboration avec la plateforme DPM-Expert du département de pharmacologie moléculaire (DPM) de l'Université Grenoble Alpes, dirigé par le professeur Ahcène Boumendjel. La plateforme DPM-expert fournit une expertise en chimie médicinale et des collections de produits chimiques originaux, notamment extraits de la flore alpine. Ensemble, les deux plateformes constitue le consortium Grenoble Alpes Drug Discovery (GAP2D), labélisé par le GIS-IBiSA gage d'accès ouvert, et de fiabilité pour l’acquisition, l'analyse et le stockage de données.

Le CMBA : membre de l’infrastructure nationale CHEMBIOFRANCE
La plate-forme pour le criblage de molécules bioactives (CMBA) du laboratoire BGE participe à l’infrastructure nationale ChemBioFrance. Cette infrastructure a été conçue pour favoriser et dynamiser les échanges et les services aux interfaces de la chimie de la biologie et de la chémoinformatique afin de sélectionner des molécules bioactives utilisables à des fins de recherche fondamentale ou thérapeutique. ChemBioFrance est une infrastructure distribuée qui interconnecte la chimiothèque nationale, les plate-formes de criblage et d’études pharmacocinétiques (ADME), et des laboratoires de modélisation moléculaire (chémoinformatique). Elle est ouverte aux chercheurs des laboratoires académiques et privés.
Contact CEA/DRF/BIG : Marie-Odile Fauvarque
Plus d'informations.

Mots clefs

- Signalisation cellulaire; Trafic intracellulaire; Endocytose ; Inflammation; NF-kappaB Ubiquitine; Protéases spécifiques d’ubiquitine ; USP2 ; USP8 ; USP36
- Cancer; Oncogenèse; Maladies rares; Incontinentia pigmenti ; Maladie de Cushing
- Cibles thérapeutiques ; Criblage moléculaire automatisé; Drug Discovery